Errer sur terre, ou quand un roi devient esclave de son propre errement

(Souvenez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple : “ô, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre aux mondes.
Noble Coran 5:20

Roi en arabe c’est Malik (مَلِكٌ). Pluriels : Moulouk (مُلُوكٌ). Des rois et aussi des possesseurs. (Anges en arabe se dit Mala’ika – مَلَائِكَةٌ – Ceux qui possèdent, qui ont un pouvoir étendu, fort).

Allah a fait sortir les israélites faibles et sous l’esclavage de l’esclavage vers la possession de leur actes, de leurs vie.

Qu’en ils fait avec ce don ?

Cinq Signes (versets) plus loin :

Ils dirent : “Moïse ! Nous n’y entrerons jamais, aussi longtemps qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes”.
Noble Coran 5:24

Quelle fut leur châtiment ?

Il (Allah) dit : “Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils *erreront* sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers”.
Noble Coran 5:26

Erreront est mal traduit en français et chez beaucoup d’arabe. L’égarement sur terre, dans le sens, d’un peuple qui marche sans cesse et ne retrouve pas son chemin est un poison qui nous vient de l’ancien testament.

Car en arabe, ce sens prend pour mot “Yadhiloun” يَظِلُّونَ .

Le châtiment correspond toujours à l’acte incriminé. Le voleur, on lui coupe sa main car il a tendu sa main vers un indu. Le fornicateur sera fouetté pour sentir la douleur sur cette peau indûment touchée.

Ainsi, celui qui après avoir été un esclave et qui ose dire à son véritable Maître : “Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes” a eu comme châtiment de ne plus pouvoir gérer sa vie. De ne plus avoir la capacité de prendre de décision.

Car quand on lui demanda de faire une chose pour son bien, il a usé de sa nouvelle capacité de décision pour dire : non !

Alors le châtiment fut de lui ôter tout possession, toute maîtrise (Moulk) sur sa propre destinée.

Qu’en est-il devenu ? Ils sont restés sur place, mais rien n’avait de bénédiction. Ils tournaient en rond. Leur existence fut une attente, une perte de temps.

Dernière chose. Pourquoi quarante années ? Parce qu’en quarante année, il eut une autre génération qui n’a pas connu la servitude. Allah le Glorieux a dont substitué à ces esclaves-nés un autre peuple.

Telle est la parabole et le Signe de ceux qui – consciemment – veulent rester dans la servitude.

Allah leur A ôté la bénédiction et l’usuelle fonctionnalité de l’homme, et toute oeuvre collective utile.

De Merdo : les Israéliens doivent être agressifs ?

L’acteur américain Robert De Merdo est en visite en Palestine Occupée et a déclaré:

J’ai toujours plaisir à venir en Israël. Les Israéliens sont chaleureux et énergiques. Ils sont francs. Très intelligents. J’ai toujours aimé les gens intelligents. Ils sont gentils et agressifs. Je respecte leur agressivité parce que dans leur situation c’est une nécessité

Les arabo-musulmans qui vouent un culte à De Merdo doivent se réveiller, car ça devient obscène toutes ces déclarations d’amour à Satan ! Et cette agressivité est – sans aucun doute – dirigée contre les arabo-musulmans palestiniens et autres. Sans oublier tous ceux qui luttent pour faire disparaître cette tâche au Moyen Orient.

En somme : l’agressivité du colonisateur est une chose nécessaire. Le bourreau se doit d’être agressif, le criminel, le coupable ! Cela va de soi !

Qu’est-ce qui peut expliquer cette criminalité langagière ? Besoin d’argent pour un nouveau film ? Sionisme assumé ? Dans tous les cas, ceux qui pensent qu’il faut dissocier le (talent, sic) du personnage à ses déclarations publiques (pour pouvoir mater ses mauvais films) doivent consulter un Raqy (exorciseur). Je leur conseille vivement de se masser le corps avec de l’huile coranisée, le soir avant de se coucher, et d’arrêter de regarder la TV. C’est vraiment, mais vraiment toxique pour eux, et pour nous (par la force des choses) !

Timesofisrael.com

L’Israël physique, et l’Israël métaphysique

Shlomo Sand a critiqué la fabrication et l’artificialité du « peuple juif » dans un livre intitulé « Comment le peuple juif fût crée » (1). Ce livre a soulevé en « Israël » un débat assez libre et passionné. Ce qui ressort de cette publication et de l’accueil qu’il a reçu dans cet Etat soulève la légitimé de critiquer Israël, intérieurement et extérieurement. Cette critique émanant “naturellement” d’un juif est non seulement tolérée mais permise dans cet Etat, alors qu’une telle entreprise, entreprise hors d’Israël est qualifiée d’antisémitisme primaire et abjecte. Continue reading

Nouvelles époques, nouvelles mosquées, nouveaux imams !

L’imam auto-proclamé, cyborg islamisé du CRIF vient une nouvelle fois de franchir les limites de l’amour et de la tolérance. En guise de cadeau pour les millions de musulmans soucieux de la paix dans le monde, les chants d’oiseaux du petit matin ou bien, des beaux paysages scandinaves…L’ambassadeur illégal de l’état illégal juif sur la terre de Palestine musulmane rend visite à notre cyborg islamisé.

Le frère Chalghoumi, après avoir rendu visite à l’entité sioniste qui-défonce-tout-ce-qui-bouge-tout-en-voulant-la-paix, reçoit dans les locaux du ministère…Pardon, de la mosquée (sic) les amoureux de la paix entre les peuples… Continue reading