La chimie des coups d’état. Les « Printemps arabe » et le putsch de Kiev ont été accomplis grâce aux amphétamines, ces « pilules de l’horreur ».

La chimie des coups d’état. Les « Printemps arabe » et le putsch de Kiev ont été accomplis grâce aux amphétamines, ces « pilules de l’horreur ».

Le quotidien Il Giornale publie un article de Gianni Michalessina qui raconte que le premier Captagon fut utilisé au Caire. La « mixture de l’horreur » s’est répandue avec le « printemps arabe » comme l’élixir d’endurance et du renforcement de la révolution, distribuée aux foules prêtes à se sacrifier de Tunis à l’Egypte, de la Lybie à la Syrie.

L’amphétamine mortelle est devenue un cauchemar pour le Moyen-Orient : dans l’extase les gens égorgent et tuent avec un sourire sur le visage, la tête vide. Les Kurdes témoignent de ce qu’ils ont trouvé ces pilules dans les poches de centaines de combattants liquidés à Kobanî. Les analyses de la bande son effectuées par les services US sur les vidéos où figure Djihadi John, le combattant britannique chargé d’exécuter les otages, indiquent que le bourreau agit sous l’effet d’amphétamines.

Les premiers récits sur l’utilisation de cette substance proviennent des manifestants tombés aux mains de la police en 2011. Beaucoup d’entre eux reconnaissent avoir reçu des organisateurs ces pilules extraordinaires qui donnent « courage et force ». Les livraisons se faisaient alors aux Frères Musulmans depuis Dubaï et le Qatar.

L’amphétamine mortelle est devenue un cauchemar pour le Moyen-Orient Les premières analyses chimiques furent effectuées par les Carabiniers italiens. Lorsqu’ils se rendirent en Libye en 2013, pour tenter de transformer les groupes de combattants en une armée régulière, et sur la base d’analyses de sang, ils comprirent qu’au moins 30% des candidats étaient dépendants aux drogues.

Aujourd’hui le Captagon transforme le fanatisme des combattants de l’EIIL en férocité animale. Ces pilules, produites désormais dans les territoires qu’ils contrôlent, sont devenues un véritable carburant pour mener guerre et terreur, conclut l’auteur de cet article.

Toutes les preuves montrent que ce ne sont pas les sourates du Coran mais bien les amphétamines qui occasionnent ces actes criminels, et également la façon dont ces drogues sont arrivées au Qatar et à Dubaï. Les idéologues de leur utilisation sont les oligarques sionistes qui contrôlent les pays occidentaux, et leurs satellites orientaux de l’Europe.

Mis en production par l’OTAN en 2011 dans les laboratoires bulgares, le Captagon est désormais produit dans tout le Moyen-Orient, en particulier en Syrie. Début avril 2014, l’armée arabe syrienne a intercepté un véhicule empli de tablettes de Captagon et de composants équivalents à une tonne de Captagon (phenidate hydrochloride), l’amphétamine qui provoque l’euphorie et réduit la douleur. Mélangé à d’autres substances, telle que le haschisch, il représente ‘’l’alimentation de base’’ des djihadistes, qui perdent la sensation de leur douleur, de celle des autres, et leur font commettre des horreurs « en rigolant ».

En février 2014, dans l’article intitulé « préparations psychotropes comme instrument de manipulation de la conscience des foules en général, et celle du Maïdan en particulier », nous avons passé en revue l’utilisation des psychotropes artificiels dans les guerres ; mais nous avions souligné comment le boxeur Klishko-Etinson acheminait au Maïdan, sous l’étiquette d’additifs sportifs, les psychotropes de combat de l’armée américaine qui font partie de la trousse de secours des unités spéciales.

Ces substances sont des drogues qui non seulement augmentent la confiance en soi, mais réduisent les besoins de repos et de sommeil. A plus hautes doses elles provoquent une intense excitation psychique, dont l’effet peut être prolongé jusqu’à trois jours pleins. De l’utilisation prolongée surviennent des psychoses, qui souvent s’accompagnent de délires et hallucinations, dont découle un niveau extrême d’agression (ce que nous observons jusqu’à présent dans l’Ukraine occupée).

Nous avions écrit alors que les « combattants du Maïdan » recevaient de l’étranger non seulement de l’argent, mais de la drogue, qui par ailleurs se vendait librement et bon marché sur l’euromaïdan.

En avril 2014, en qualité de maire de Kiev, V . Bondarenko, a reconnu que dans la mairie occupée pendant l’euromaïdan il y avait un atelier de fabrication de drogue. C’est ainsi que ces substances étaient massivement distribuées aux tueurs d’Odessa le 2 mai.

Le matériau nécessaire à la fabrication de Captagon fut livré en quantité industrielle, entre autres, le 11 mai, lorsqu’à l’aéroport de Kiev, où dans le plus grand secret, est arrivé un vol dont on déchargea des volumes entiers de chimie, et des emballages avec des pilules d’amphétamines. Ce vol était accompagné d’un collaborateur de la CIA, Richard Michael, et de 70 mercenaires d’une compagnie privée polonaise. Sur ordre des services ukrainiens de sécurité, les mercenaires, le convoi et son contenu chimique n’ont pas fait l’objet de vérifications, et ont quitté les bâtiments de l’aéroport dans des véhicules aux vitres teintées. Ensuite il y eut encore des livraisons, jusqu’à ce que la production soit implantée sur le territoire ukrainien.

Aujourd’hui, sous l’effet de ces drogues, les forces armées de ce que fut l’Ukraine avec les mercenaires sous l’autorité du régime des oligarques sionistes autochtones, et leurs complices étrangers, accomplissent un véritable génocide des Russes de Novorossia.

Traduit par Mufasa pour Réseau International

Advertisements

Vendredi noir, lendemains étoilés

Quoi qu’en en dise, Imrane Hussein avait anticipé la situation en Egypte. En 2003 déjà il prévoyait le renversement des régimes arabes, suppléés par d’autres dit “islamistes” et enfin, l’intervention militaire des israéliens en Egypte…

Aujourd’hui vendredi, manifestation prévue en Egypte, malgré le bain de sang et la criminalité des militaires…
Qu’Allah prenne en miséricorde les frères leurrés et tombés sur la terre d’Egypte.
Nous sommes face à un paradigme insoluble : des militaires sur-armés et sans concession, et une organisation sectaires aux allégeances étrangères, corruptrices d’âme et tout aussi avide de pouvoir.

Ce clivage sataniste va donner plus de marge de manœuvre à l’ennemi voisin pour passer à l’étape suivante de son plan d’annexion de territoires.
Ce n’est plus une question de qui a raison ou qui a tord, mais de sauver l’Egypte de ses propres loups.

Maudits soient ceux qui ont menti sur Allah, trahi la prophétie, amené le chaos par leur avidités de pouvoir.

Ils complotent, et Allah est meilleur en stratagème.

Palestine voilée…par le sang égyptien !

Pour la Libye j’ai dis : c’est anti-islamique ce qui se passe. On m’a insulté et traité de traître.
Pour la Syrie j’ai dis : c’est anti-islamique ce qui se passe. On m’a insulté et traité de traître et d’apostat.
Pour l’Egypte je dis : c’est anti-islamique ce qui se passe. On m’insulte et me traite de traître et d’insouciant.
Pour la Palestine je dis : c’est anti-islamique se qui se passe, tous ces groupes et sectes. On m’insulte et me traite d’imbécile, de traître.

Quels sont les fruit de l’Hiver Arabe ?

– Libye : divisée, vendue, instable, insécurité, spoliée, gâteau qui se partage entre grandes puissances. plus de 100.000 musulmans tués.
– Syrie : meurtrie, divisée, champs de bataille des grandes puissances. Plus de 80.000 musulmans tués, des millions de réfugiés.
– Egypte : le cauchemar ne fais que commencer.
– Palestine : la colonisation s’accélère et le plan pour détruire la Mosquée d’Al Aqsaa se concrétise de jour en jour. Et la Palestine (ce qui en reste) est – physiquement –  scindée en deux.

Continue reading

Humeur #7

L’Egypte à feu et à sang.
Damas pense ses plaies.
Le Soudan pleure son amputation.
L’Afghanistan et l’Irak ne savent plus qui pleurer.
L’Algérie à fleur de peau.
La Tunisie sur la sellette…
La Libye sombre dans la folie…
L’Arabie dite Saoudite fait l’autiste.
Et Tel Aviv dort en paix.

Qu’Allah hâte la descente du Verbe. Qu’on en finisse une fois pour toute.

“Islam & Info” viennent de tomber dans la Fitna…

“Islam & Info” viennent de tomber dans la Fitna.
Ils (I&I) ont franchit le cap : l’armée égyptienne est apostat (mécréante). Ils viennent d’apostasier des dizaines de milliers de musulmans. C’est à dire, pour ceux qui ne savent pas ce que cela veut dire, que le sang des militaires égyptiens sont licite. Aussi leur femmes, leur biens et leur honneur.
Pourtant, les Frères Musulmans ne sont pas sur le même “minhaj” que nos “frères” d’Islam&Info !

Alors comment l’ennemi de l’ “égaré” devient de facto apostat ?
Que dire de la famille Saoud ou de la Turquie qui s’allient depuis presque un siècle avec les ennemis déclarés des musulmans ?

Comment un jugement si suicidaire peut s’appliquer aux uns et non pas aux autres ?

“Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ?” 2-85.

Pourquoi les apostasier ? Parce qu’ils sont dans un conflit ouvert avec des musulmans qui sortent dans la rue (malgré l’injonction des militaires) et que l’armée, parti prenante de cette Fitna, leur a intimement donné l’ordre de rentrer chez eux.

Et que pour Islam&Info, l’armée égyptienne représente l’ennemi (dans leur paradigme) déclaré des musulman. Car faisant obstacle à l’application de l’Islam (quel islam ?).
Pourtant, jamais le “régime” égyptien n’a interdit la prière, le jeûne, l’aumône, le pèlerinage… Il a même combattu en 1967 et 1973 et a en payé un lourd tribu…

Ce n’est nullement une justification de ma part aux agissements criminels de l’armée égyptienne. Mais en temps de Sédition et de Fitna, il faut faire extrêmement attention à ne pas mentir contre Allah et Sa Révélation.

Je conseille aux frères d’Islam&Info de revoir leur positions, de relire les Hadith sur les Troubles et de se repentir à Allah.
Car si dans le lot, il y’a un seul musulman pour Allah, il viendra le Jour du Jugement prendre son dû. Sans aucune pitié.

Qu’il est vil de sous-peser le sang des musulmans…

Qu’Allah nous épargne leur oeuvre, qu’il leur fasse voir l’erreur en tant que telle et calme les deux camps musulmans qui s’affrontent en Egypte. Car ce pays va basculer dans une guerre sans fin dont le bénéficiaire unique est qui vous savez.

“L’armée apostate égyptienne a dispersé par la force les manifestations des partisans du président déchu Mohamed Morsi en tirant à balle réelle sur la foule.”

La marche du Borgne avance à grands pas…

Les gens meurent en Egypte, les frères d’une même partie, même religion, pour la “légalité constitutionnelle”…

Les Frères Musulmans vont vraiment entraîner la nation islamique dans le gouffre (Libye, Egypte, Syrie…ect).

Car au-delà des questions politiques, le sang coule en Egypte. Un sang qui coule au nom d’Allah le Glorieux.

Et Allah désavoue le meurtre entre croyants.

Qu’Allah coupe leur dard des Frères Maçons et fait taire leur voix à tout jamais. Amine.