L’homme aux deux cœurs…

“Allah n’a pas placé à l’homme deux coeurs dans sa poitrine.” Noble Verbe 33:4.

Soyons tel l’homme qui prie. Les yeux inclinés pieusement vers la terre du retour, et le cœur élevé vers le Lumière qui vient d’en haut.
Si la vérité en nous n’est pas pleine, les ténèbres saurons trouver des recoins où s’installer. Et comme la lumière chasse les ténèbres, l’absence de celle-ci – en nous – est toujours le meilleur moyen pour laisser croître la fausse lumière. Cette lumière noire, qui brille de mille perditions.
Soyons honnêtes, et acceptons l’entièreté des Signes.

Les os de nos esprits

Les os sont le fondement de nos êtres physiques, et nos langue comme nos cœurs n’ont pas d’os.
Soutenir son image avec des os culturels et comportemental ne suffit pas, si les organes qui n’ont pas d’os ne peuvent être à leur place et ne soient pas domptés par la contrainte physique de nos fondements intérieurs.
Le corps humain est un Signe et une parabole infaillible de nos conditions intérieures. Continue reading