Le fourmi et l’âne

Je tiens à apaiser les frères et sœurs qui voient dans l’entreprise humanitaire Barakacity une source d’égarement et d’horreur théologique absolue !

Voici la distribution de votre Zakat au village de Nadjidawa avant salat al Eidh

Voici la distribution de votre Zakat au village de Nadjidawa avant salat al Eidh

L’argent récolté dans un égarement effroyable et distribué (j’imagine) à des égarés pauvres est bel et bien arrivé. Sous forme de denrée alimentaire.

Tient donc ! Comme le faisait le Prophète paix sur Lui !

Du coup, on pourrait penser – innocemment – que Barakacity est une association qui…fait du bien aux musulmans. Mais alors, comment comprendre la mise en garde de notre savant-en-carton-patte ? Est-ce possible que des gens égarés puissent venir en aide à des musulmans ? Est-ce possible que le savant-bis en question ait dit une connerie monumentale ?

Est-ce possible et envisageable, que ces gens qui portent le savoir, comme le furent les ânes pharisiens (Chapitre Essaf – 61), n’aient pas vu ce qu’est Barakacity.

Enfin (pour de vrai), est-ce possible que les milliers des Barakacity qui œuvrent dans le bien, comme des fourmis, et pour le bien de la communauté en France et ailleurs ne soient en réalité que de bons musulmans qui font leur boulot de bons musulmans ?

Prière de faire parvenir mon agacement et mon dédain pour ces femmes et ces hommes (comme dirait flamby), à ces savants-ânes qui passent leur temps, le popotin bien au chaud, à distiller de faux Verbes et font croire aux gens que cela vient d’Allah le Glorieux.

Les habitants du village de Zogo Oumra, qui est un village du Niger à recevoir vos zakat al fitr, vous disent.MERCI

Les habitants du village de Zogo Oumra, qui est un village du Niger à recevoir vos zakat al fitr, vous disent. MERCI

N’avons-nous pas entendu (dans l’inutile et profuse littérature islamisée) que certains “savants” passaient une année sur deux au combat, et l’autre pour faire le pèlerinage et enseigner ?

C’est simple :

  • Soit ce sont des agents de la CIA/DRSI qui s’ignorent (ou pas).
  • Soit ce sont des ânes islamisés dupés par la quantité astronomique de fausse science qu’ils ont ingurgités dans leur sectes-math’hab-…-écoles.
  • Soit ce sont des ânes tout court.

Et rien ne justifie ces prises de positions si cancérigènes pour la communauté. Dès qu’une personne se lève pour faire quelque chose de bien, on a – à coup sû – un rigolo qui sort la flûte.

Cela me rappelle une petite expérience emblématique, ici à Avignon :

– Les frères vous n’avez pas le droit de récolter l’agent dans les marchés (pour la construction et l’achat de locaux pour une mosquée). Parce que c’est Haram, on ne sait pas d’où provient l’argent donné par les gens…

– Oui mais on a besoin d’argent pour construire et c’est naturel de faire participer la communauté…

– C’est Haram, autant les femmes qui donnent sont des prostituées !

– Bon frère, on a besoin pour cette semaine de 1000 €. Et franchement, c’est fatiguant de faire les quêtes, tu nous fais un chèque de 1000 € ?

– Heu…Heu…Je ne peux pas…

Moralité : quand tu ne peux pas, laisse ceux qui peuvent être utiles. Car le silence est une chose si délicate, un parement si beau. Tellement beau qu’il peut cacher la crasse qui se terre sous les langues. Parler, c’est s’exposer !

Alors de grâce, arrêtez de parler. Définitivement !

Advertisements

J’ai besoin d’une Fetwa Express !

– Salam mon bon savant-parfum préféré. Y’a des gens qui ramassent de l’argent, ce sont des gens pas bien. Ils ont ramassé plus d’un million d’€ !
– Oh l’horreur !!! Faut surtout pas leur donner l’argent, c’est des gens pas bien. Les gens pas bien, faut pas leur donner l’argent, on ne sait jamais ce qu’ils vont en faire !
– Mash’Allah, je peux diffuser ?
– Bien-sûr !

Barakacity 1 308 625