“Ce sont les musulmans qui fouttent la merde dans ce pays”

Alors que les procès d’intention (et les procès tout court!) se multiplient dans une ambiance délétère depuis les tueries de Charlie Hebdo et de l’épicerie parisienne, d’aucuns se sentent la verve élancée, exemptes de toutes contraintes, expérimentant la liberté d’expression…permise.

Cette liberté d’insulter, avec les loirmoiement hypocrite de la rue parisienne et les dotations publique, les croyances les plus intimes des français.

Philippe Tesson, “journaliste” se lâche en toute quiètude sur le plateau de Morandini. Pas un procès, ni un sermont cathodique contre cette saillie nauséabonde. Le premier siniste ayant beaucoup à faire avec le prochain Patriot Act, façon socialisme débridé (sic), laissons – en attendant – Didier Porte, tartufe sans humour et sans épaisseur le soin de pointer – une fois n’est pas coutume – l’hypocrisie institutionnelle et médiatique de cette France qui découvre, au détours d’un fait divers sanguinaire, qu’une partie de sa population est…musulmane.

Sacrée époque !

Didier Porte

Lien

Et en bonus, ce qu’en pense une certaine presse – elle – adepte de la liberté d’expression la plus totale…

Advertisements

La racine, le fruit et le semeur

La religion et l’Islam (précisèment) fait peur à l’élite car il produit des êtres optimistes, conscient, capable de se sacrifier.
L’opium de l’élite n’est-il pas le désespoir, en réalité ?
On ne gouverne réelement qu’avec l’espoir. Bon ou mauvais.
Celui qui a foi dans Son Seigneur, celui-là sera bien vivant, dans un optimiste pramatique, planifié et assumé.
En réalité, il n’y a pire pour un homme qu’un espoir non assumé.
Le règne du “Ici et maitenant”, dans sa laideur collective est le cadavre articulé de cet espoir mortifié, de cette peur du lendemain, de cette boussole déréglée et gâtée.
L’espoir, tel un arbre que l’on plante ici-bas…Ne pas croire, c’est comme manger les racines amères d’une vie sans fruit…Et en attendre un improbable fruits…
Les regrets pré-mortem sont là pour rappeler l’inachevée vie…Le manque éternel, la soif si humaine d’un lendemain joyeux. Comme si cela était un droit naturel, une loi naturelle, une soif juste et légitime…
Il faut du temps pour tout, et la récolte ne se peut qu’après avoir planté, protégé, accompagner et…attendre.
L’espoir du semeur…l’espoir du croyant.
Paix sur notre Prophète, semeur de Lumière.
Paix sur les bons.

Maudits soient les faucheurs d’espoirs…

IVG : meurtre prémédité de l’être humain

L’ IVG fait plus de victimes en France que dans les guerres d’Irak, Libye, Syrie, Yémen, Liban, Palestine réunis.
6 millions d’assassinat silencieux depuis l’entrée en vigueur de la Loi Veil du 17 janvier 1975.
En 27 ans, on a assassiné quasiment 6 millions d’être humains faibles, qui ne peuvent se défendre.
Et le service après vente du meurtre est assuré par les milliers de travailleurs-esclaves politiques, animateurs radio, présentateur TV, journalistes…
Assassinat en complicité avec les élites maçonniques (qui ont poussé à cette abomination) et les mères consentent.
On nous parle de cas extrêmes, qui peuvent “justifier” cette pratique. Soit.
Qu’en est-il des femmes qui forniquent et veulent se débarrasser de ce qu’Allah a mis en elle ? Des femmes qui veulent “garder la ligne”, une carrière, un homme, une situation, une famille viable…

Pourquoi devrions-nous accepter ce massacre en masse alors qu’en nous interdit…seulement de rire du génocide des juifs ?
Si l’on se tient aux chiffres officiels (un peu désuets) du nombre des victimes de la “shoah” en Europe, c’est autant d’être humains assassinés cruellement, dans les cabinets feutrés et calmes de ces assassins en blouse blanche.

La déportation des juifs (et des autres) fut un acte public, assumé et visible.
Ces “interruptions volontaire de grossesse” (traduit : meurtres prémédités d’un être humain, ou deux) sont des actes indolores pour la population, cachés, occultés. Il jouissent d’un formidable relais médiatique, dogmatique et académique en France et dans les pays européens.
Niez cet assassinat collectif est de la même trempe (pour rester dans la logique dominante) que nier la “Shoah” ou le génocide des africains…

Pourtant, niez la “Shoah” est une acte pénalement répréhensible et abjecte, moralement. Et dénoncer ce génocide silencieux est au mieux considéré comme un manque de savoir-vivre.

Finalement, l’IVG (meurtres prémédités d’un être humain) est une manière d’ “objétiser” cet humain que nous sommes.
Une acceptation de notre esclavagisme, le sacrifice de la sacralité de la vie sur l’autel du “vivre l’instant présent”, la liberté absolue, l’égoïsme érigé en dogme…

“On estime que près de 40 % des femmes y auront recours dans leur vie” *

Quasiment la moitié de la population française a ou fera assassiner son enfants !
Une société qui ne peut voir le crime en tant que tel, est une société voué à disparaître dans le crime…

Ce n’est ni plus ni moins, quand on sait qui a oeuvré pour cela, un acte d’adoration satanique pratiqué par l’Etat et les esclaves qui lui sont affiliés.
Tous les jours qu’Allah fait, en France, on adore Satan. On lui offre le fruit de nos entrailles et la sève de notre humanité.
Et le pire, c’est que l’acte est devenu anodin…ou presque.

Quelle différence entre assassiner un humain sans défense et un vieillard sénile ?

Ah, l’euthanasie…on y arrive aussi…

Qu’Allah vous maudit, assassins.

*Coll, « Pourquoi le nombre d’avortements n’a-t-il pas baissé en France depuis 30 ans ? », in Population et sociétés, pub. INED, n° 407, décembre 2004.

L’Islam est bâti sur cinq murs-porteurs ?

Comment un ‘savant’ déduit des choses qui n’existent pas en religion et en fait (à force de répétition) une chose fondamentale ? Un exemple s’impose :

Le Prophète paix sur Lui dit : “L’Islam est bâti sur cinq : l’attestation qu’il n’y a d’autre dieu si ce n’est Allah, que certainement Mohammad est son Prophète, l’établissement de la prière, de donner la Zakate, le pèlerinage et le jeûne de Ramadan.
Boukhari n°8.

Le savant dit : Les cinq piliers de l’Islam sont : l’attestation…

D’où il a sorti le mot ‘pilier’ ? Le Prophète, et donc Allah, avaient oublié de citer le pilier ? Car dès qu’il entend : est bâti sur…Il se dit : forcément, y’a des piliers ! Aucune chose construite ne peut tenir sans piliers ! C’est une “évidence” !

Et puis, intellectuellement, il est plus intéressant – tant qu’on y est – de parler de murs-porteurs que de piliers ? Peut être celui qui a osé cette majoration bossait dans le bâtiment à l’époque ?

Le pire, c’est que si quelqu’un, après un millier d’année vient à dire : l’Islam est bâti sur cinq murs porteurs, ou “sur cinq pieux, telle une tente”…On le taxe d’hérétique, d’innovateur et même (en option) de mécréant, puisque se jouant de la Prophétie !

Vous avez gâté le début, ne vous étonnez pas de la suite !

بُنِي الإسلامُ على خمسٍ : شَهادةِ أن لا إلهَ إلا اللهُ وأنَّ محمدًا رسولُ اللهِ ، وإقامِ الصلاةِ ، وإيتاءِ الزكاةِ ، والحجِّ ، وصومِ رمضانَ
الراوي: عبدالله بن عمر المحدث: البخاري – المصدر: صحيح البخاري – الصفحة أو الرقم: 8
خلاصة حكم المحدث: [صحيح]

Mon fils a fait sa première rentrée. J’aurais voulu autre chose pour lui – Rue89

A l’école Aqueduc à Paris, le 15 juin 2013 (Henri Deruer)

Cet été mon petit garçon a eu 3 ans, il vient de commencer l’école. Comme tous les parents du monde nous l’avons préparé les mois qui précédaient la rentrée.

« Whaa tu vas aller à l’école mon doudou ! C’est super ! Tu vas avoir plein de copains, tu vas dessiner, tu vas jouer, tu vas apprendre plein de trucs ! J’adorais aller école quand j’étais petit ! »

MAKING OF

Henri Deruer, 35 ans, graphiste, a deux enfants dont un petit garçon qui a fait sa première rentrée en septembre, dans une école parisienne. Le père n’a pas que des bons souvenirs de sa scolarité, dans l’Est de la France. Il raconte. Rue89 Continue reading

L’autel du sang sacrificiel…Et la liberté du Borgne.

“Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants.” Noble Coran 61:8

Statue de la liberté…Avatar de l’idolâtrie de soi ou l’immanence des ténèbres humaines. N’est-ce pas comme cela qu’on aime à contrer la transcendance d’Allah sur Ses créatures…

Elle est aussi grande que je le fut notre père Adam…

Funeste projet, drapé dans des lumières tranchantes sur sa tête…Elle qui trône sur cette île à l’instar de son concepteur, Borgne, vu la dernière fois dans une île…Et apparu il y’a quelques années transfiguré dans l’île aux mensonges (Al Jazeera, l’île en arabe) pour faire couler le sang des humains.

Mais un jour, le Mensonge et la tromperie fonderons comme sel dans l’eau, à la vue du Verbe. Ce jour-là, si Allah le permet, nous respirerons un air épuré et originellement pur de tout mensonge, et nous foulerons une terre nouvelle, trop longtemps abreuvée du sang de la même famille.
Amine.