Boue parlante…

L’Homme, produit du sperme et de l’ovule. Des substances que l’on rechigne à toucher.
Le lait, produit d’entre entrailles et selles…Qui s’en passerait ?
Allah fait la vie avec ce que répugne l’homme. Pourtant, Il lui a tellement donné, Il se rapproche de cette argile que nous sommes pour nous donner Sa paix.
L’oubli et l’ignorance de nos conditions d’homme adulte (accomplis) et l’entretient de cet oubli par un système de pensées volontaires et consciente font que l’Homme est l’une des races les maîtrisable ici-bas…
La mécréance est un oubli volontaire, une volonté criminelle et ingrate.

“Par le Temps, l’Homme est certes en perdition,
Sauf ceux qui ont cru, et ont fait de bonnes œuvres,
Et se sont enjoint la Vérité,
Et se sont enjoint la patience”.

Toute vérité a besoin d’être confortée par le groupe et confirmée dans les actes…Dans le Temps. Mais ceci est bien une exception. L’élitisme islamique est à chercher dans ces Signes, et non dans une construction corporatiste et idéologique artificielle.

Gloire à l’Eternel qui n’a pas engendré et n’a pas été engendré.
Qui donne à manger et ne mange pas.
Gloire à Celui qui nous a envoyé son Esprit, du haut de Son Trône et de Son Royaume.

C’est l’âme qui doit se hisser vers la Lumière et non le contraire.

Chaque âme sur cette terre vient d’un décret d’Allah. Fusse-t-elle la plus abjecte. On ne peut donc intenter à son intégrité que sous un véritable décret d’Allah. La Parole révélée précède et suit l’acte humain et temporel de son application. De ce fait, il n’y a rien de moderne ou d’ancien en Islam.

Ce paradigme est anachronique et “dyschonique” en soi. Tous ceux qui propage l’idée d’un Islam renouvelé et progressistes ne sont que ignorant de cet Islam, de cette Révélation éternelle et transcendante.

C’est l’âme qui doit se hisser vers la Lumière et non le contraire.