“يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللَّهَ اصْطَفَاكِ وَطَهَّرَكِ وَاصْطَفَاكِ عَلَىٰ نِسَاءِ الْعَالَمِينَ”

قال الرب تعالى لمريم : “يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللَّهَ اصْطَفَاكِ وَطَهَّرَكِ وَاصْطَفَاكِ عَلَىٰ نِسَاءِ الْعَالَمِينَ” آل عمران

قالت مريم عليها السلام عندما أجاءها المخاض : “يَا لَيْتَنِي مِتُّ قَبْلَ هَٰذَا وَكُنتُ نَسْيًا مَّنسِيًّا“.

قال علماء الرأي و التخريف : لأنها تعلم أن قومها سيتهمنونا بالزنا و الرذيلة…حصرا.

و لكن الأمر أجل و أعظم عند الله و عند مريم. ألم يبشرها الرب بكلمة و روح منه ؟ برجل لم يخلق مثله ؟

جاءت بالكلمة لقومها، فاتهموها بالفاحشة. ما كان ردها ؟ أقالت لهم : لست بغيا و أنا صالحة ؟ هنا الفارق و الفرقان في الأمر كله : “فأشارت إليه” ! أشارت للكلمة ! أشارت لآية الرب لبني اسرائيل، أشارت لما يحيي به الرب العباد و يخلق به…كلمة الرب تحيي الموتى و تبرئ الاكمه…كلمت الرب عيسى ابن مريم…

ورسولا الى بني اسرائيل اني قد جئتكم باية من ربكم اني اخلق لكم من الطين كهيئة الطير فانفخ فيه فيكون طيرا باذن الله وابرئ الاكمه والابرص واحيي الموتى باذن الله وانبئكم بما تاكلون وما تدخرون في بيوتكم ان في ذلك لاية لكم ان كنتم مؤمنين . سورة آل عمران
جئتمك بآية من ربكم :

  • اخلق لكم …”يا ايها الناس اعبدوا ربكم الذي خلقكم والذين من قبلكم لعلكم تتقون” البقرة
  • من الطين…”ولقد خلقنا الانسان من سلالة من طين” . المؤمنون
  • كهيئة الطير…وارسل عليهم طيرا ابابيل (الفيل)…آية البطش و العذاب…
  • فانفخ فيه فيكون…”ان مثل عيسى عند الله كمثل ادم خلقه من تراب ثم قال له كن فيكون”.آل عمران
  • وابرئ الاكمه والابرص...”واذا مرضت فهو يشفين”.الشعراء…مثل الفريقين كالاعمى والاصم والبصير والسميع هل يستويان مثلا افلا تذكرون…هود.
  • “فاذا سويته ونفخت فيه من روحي فقعوا له ساجدين”…
  • وانبئكم بما تاكلون…”ما اريد منهم من رزق وما اريد ان يطعمون”.الذاريات…ما المسيح ابن مريم الا رسول قد خلت من قبله الرسل وامه صديقة كانا ياكلان الطعام انظر كيف نبين لهم الايات ثم انظر انى يؤفكون. المائدة…

حملت الكلمة لقومها و تمنت من قبل الموت و الفناة و الهلاك لا لأن قومها سيتهمونها بالبغي…حصرا، و لكن لأن الحمل ثقيل…و القوم يحاربون الكلمة !

تمعنوا في الكلمات…نسيا منسيا…و قال الرب : نساء العالمين.

تمنت أن لو لم تكن حية و تكون منسية ! و رفعها الرب و أبقى ذكرها في الناس و أحياها في قلوب البشر…حييت لأنها حملت كلمة الرب…حييت لأن كلام الرب يحيي ! نذرت من قبل أمها ما في بطنها محررا لله ! فصدقها الرب تعالى و نُذرت الكلمة للرب. أنجبت امرأة عمران عليهم السلام

أجمعين حاملة كلمة الرب للعالمين. ليس فقط لبني اسرائيل كقوم، و لكن لبني اسرائيل آية عن بني آدم و بني البشر…و جعل الرب منها و ابنها آيتين…أن الرب هو يحيي و يميت…الله و اليوم الآخر…

و مريم من المري…مسح الشيء و الشدة في الشيء…و ابنها…المسيح الذي يهلك به الرب الملل كلها…بيده انجيل ينجل به ما أحدثه بني آدم في كلم الرب…

تبارك الذي بيده الملك و هو على كل شيء قدير، الحي القيوم.

Advertisements

Finalement c’est confirmé : Adolf Hitler avait bien fait une offre de paix en 1941

Finalement c’est confirmé : Adolf Hitler avait bien fait une offre de paix en 1941Voilà maintenant des semaines que la nouvelle est connue en Israël et en Grande-Bretagne, mais les grands médias américains gardent le silence sur la parution d’un nouveau livre écrit par un historien britannique de premier plan qui affirme qu’Adolf Hitler a cherché à obtenir la paix avec la Grande-Bretagne en 1941 mais que l’offre d’Hitler a été rejetée par le premier ministre Winston Churchill.

C’est le site israélien Ynet ainsi que le Daily Telegraph et le Daily Mail (tous deux de Londres) qui ont rapporté cette révélation qui change l’histoire “officielle” de la Deuxième Guerre mondiale et confirme ce que les historiens révisionnistes indépendants disent depuis des années.
Dans Hess, Hitler and Churchill, le célèbre écrivain Peter Padfield affirme que la légendaire “mission de paix” de Rudolf Hess, fidèle adjoint d’Hitler, en Grande-Bretagne en mai 1941 avait bien eu l’approbation d’Hitler et que Hess apportait de la part d’Hitler l’offre suivante :  les forces allemandes se retiraient des pays qu’elles occupaient en Europe occidentale en échange du soutien de la Grande-Bretagne (ou du moins sa non-intervention) à une attaque imminente de l’Allemagne contre la Russie soviétique, dont il divulguait la date (fixée à cinq semaines plus tard).
La proposition d’Hitler – dans la langue officielle de tout traité de paix (et dactylographiée sur papier à lettres officiel d’Hitler) – garantissait à la Grande-Bretagne le maintien de son indépendance, de son empire et de l’ensemble de ses forces militaires. Le traité proposait ce qu’en anglais on traduirait par un état de “well-wishing neutrality” (une neutralité bienveillante) entre l’Allemagne et la Grande-Bretagne, ce qu’Hitler encourageait depuis longtemps.
Rudolf Huss

Rudolf Huss

Même si, comme le note The Telegraphle voyage de Hess n’a traditionnellement pas été pris au sérieux mais est considéré comme “la mission en solitaire d’un fou, des écrivains indépendants soutiennent depuis des années (en se fondant sur des données ignorées ou supprimées par les grands médias et le monde universitaire) qu’Hitler avait choisi  – en accord avec Hess – de nier avoir été au courant de cette mission si cette dernière devait échouer, ce qui fut le cas.

Après avoir évacué son avion en Écosse, Hess comptait rencontrer des dignitaires britanniques intéressés par une paix avec l’Allemagne, mais, au lieu de cela, il fut placé en détention par les agents de Churchill et détenu au secret pendant 46 ans. Les détails de sa mission furent étouffés par le gouvernement Churchill.
Padfield soutient que Hess a été victime d’une opération des services de renseignement britanniques approuvée par Churchill, qui avait pour but d’attirer le pacificateur allemand en Grande-Bretagne. Ce qui sert de modèle à Padfield s’inspire de ce que d’autres appellent les “embrouilles” classiques comme savent si bien en faire depuis longtemps les services de renseignement britanniques.
Selon Padfield, une de ses sources a été un anonyme anglais du milieu universitaire. En même temps que d’autres, Padfield a été appelé pour traduire le traité pour Churchill qui (alors qu’on lui avait apporté une traduction en anglais effectuée par Hess) voulait une traduction produite par ses propres agents.
Le Telegraph écrit: “Il n’est fait mention de ce traité dans aucune des archives officielles rendues publiques depuis, mais M. Padfield pense que c’est parce qu’il y a eu un processus continu de camouflage pour protéger la réputation de personnages puissants“, et il note que Padfield a aussi réuni d’autres preuves à l’appui de l’existence de ce traité et de son contenu – ainsi que la preuve du camouflage qui s’ensuivit“.
Padfield prétend que Churchill a fait un “choix moral” en rejetant l’offre de paix d’Hitler,ajoutant que Churchill désirait ardemment faire la guerre à Hitler et amener les Etats-Unis à entrer dans le conflit.
En revanche, les critiques de Churchill ont affirmé que si ce dernier poussait aussi résolument à la guerre contre Hitler – en dépit de l’opposition générale du peuple anglais et même de celle de la famille royale britannique – c’était parce que, quelques années auparavant (où il avait quasiment fait faillite et allait perdre sa maison ancestrale bien-aimée), Churchill avait été sauvé de la misère par un groupe de financiers juifs – connu sous l’appellation “les Focus” –  qui a payé les dettes de Churchill en échange de quoi ce dernier exécuterait tout ce qu’ils lui demanderaient.
Winston Churchill

Winston Churchill

En tout cas, comme le note Padfield, la révélation au public de la mission de paix de Hess aurait sapé la campagne de Churchill en faveur de la guerre.
Hess a été jugé et reconnu coupable de “crimes de guerre” par le Tribunal de Nuremberg après la guerre en dépit du fait qu’il n’avait pas été en mesure d’avoir commis le moindre crime de guerre puisqu’il a été emprisonné par les Britanniques pendant toute la durée de la guerre.
Condamné à la prison à vie, Hess est mort à la prison de Spandau en Allemagne en 1987; sa mort a été officiellement déclarée un suicide, mais de nouvelles données confirment que, comme beaucoup le pensent depuis longtemps, le vieil homme a en réalité été assassiné par les Britanniques.
Michael Collins Piper – Source

Le plus grand des sacrifices…

Il y’a dans l’acte héroïque d’Abraam avec son fils Ismaël un enseignement fort. Un signe magnifique et éclatant sur notre Seigneur Éternel.
Il lui fut demandé de répandre le sang de son propre fils. C’est à dire, de répandre sur lui la vie de son être le plus cher. Après l’épreuve, il fut gracié et lui offrit une autre vie en substitution…A sacrifier. Une vie prévue à cette usage.

Le sang qui coule, c’est la vie qui quitte le vivant. N’est-ce pas ce que fait le Seigneur tout le temps ? Faire sortir la vie de la mort et faire sortir la mort de la vie ? Lui seul peut faire cela, et le permettre à Ses serviteurs.
Ceux qui répandent le sang injustement commettent en réalité l’un des actes les plus méprisable pour Allah, l’Éternel ! Ils concurrencent leur Seigneur sans le savoir.
C’est ce qu’ont répondu les anges, après l’annonciation de la création de cet homme et de son établissement sur terre :

Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : “Je vais établir sur la terre un vicaire “Khalifat”. Ils dirent : “Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ? ” – Il dit : “En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas ! “.
Noble Coran 2:30

Ce qui est étonnant, c’est que deux Signes (versets) avant celui-lui le Seigneur dit :
“Comment pouvez-vous renier Allah alors qu’Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés ? Puis Il vous fera mourir; puis Il vous fera revivre et enfin c’est à Lui que vous retournerez.” Noble Coran 2:28.

Comment l’ont-ils su ? Le Seigneur leur a enseigné.

Pour conforter ce Signe, Allah dit aux Israélites (modèle collectif à cette humanité) :

“C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre .” Noble Coran 5:32

Le Seigneur reprit la même réponse faite aux anges :
“tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre”…

Et la pire menace et châtiment prophétisée est celui qui concerne celui qui assassine un croyant. Nul autre châtiment et avertissement dans le Noble Coran n’est plus dur :

Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera
– l’Enfer
– Pour y demeurer éternellement.
– Allah l’a frappé de Sa colère
– L’a maudit 
– Et lui a préparé un énorme châtiment.
Noble Coran 4:93

Un châtiment éternel en Islam est connu pour être dédié aux infidèles…Celui qui répand injustement le sang est comparable à l’infidèle…Celui qui rejette le Seigneur ou Ses actes.
En l’espèce, l’éternité d’Allah et Son droit absolu de vie et de mort sur ce qu’Il crée.

Il y’a aussi dans les noms du père et du fils un Enseignement fort…Cet homme qui quitta son propre père et qui devait tuer le sien…

En réalité, Abraam a obéit au Seigneur pour sacrifier son propre fils, mais c’est en réalité son propre ego et l’attachement à ce qui fait cette vie, qu’il a dû devoir sacrifier…
Béni soit le Saint Nom de notre Seigneur, Allah.

L’Islam est bâti sur cinq murs-porteurs ?

Comment un ‘savant’ déduit des choses qui n’existent pas en religion et en fait (à force de répétition) une chose fondamentale ? Un exemple s’impose :

Le Prophète paix sur Lui dit : “L’Islam est bâti sur cinq : l’attestation qu’il n’y a d’autre dieu si ce n’est Allah, que certainement Mohammad est son Prophète, l’établissement de la prière, de donner la Zakate, le pèlerinage et le jeûne de Ramadan.
Boukhari n°8.

Le savant dit : Les cinq piliers de l’Islam sont : l’attestation…

D’où il a sorti le mot ‘pilier’ ? Le Prophète, et donc Allah, avaient oublié de citer le pilier ? Car dès qu’il entend : est bâti sur…Il se dit : forcément, y’a des piliers ! Aucune chose construite ne peut tenir sans piliers ! C’est une “évidence” !

Et puis, intellectuellement, il est plus intéressant – tant qu’on y est – de parler de murs-porteurs que de piliers ? Peut être celui qui a osé cette majoration bossait dans le bâtiment à l’époque ?

Le pire, c’est que si quelqu’un, après un millier d’année vient à dire : l’Islam est bâti sur cinq murs porteurs, ou “sur cinq pieux, telle une tente”…On le taxe d’hérétique, d’innovateur et même (en option) de mécréant, puisque se jouant de la Prophétie !

Vous avez gâté le début, ne vous étonnez pas de la suite !

بُنِي الإسلامُ على خمسٍ : شَهادةِ أن لا إلهَ إلا اللهُ وأنَّ محمدًا رسولُ اللهِ ، وإقامِ الصلاةِ ، وإيتاءِ الزكاةِ ، والحجِّ ، وصومِ رمضانَ
الراوي: عبدالله بن عمر المحدث: البخاري – المصدر: صحيح البخاري – الصفحة أو الرقم: 8
خلاصة حكم المحدث: [صحيح]

La caverne : Signe pour les doués d’intelligence

Le Seigneur a fait enter son Serviteur dans la noirceur d’une caverne, une impasse obscure…Dans cette obscurité la Lumière d’en haut a croisé, dans le cœur du Prophète, ce bas monde. Le meilleur des Archanges aux meilleurs des Hommes.
L’histoire de cette grotte ou caverne en Islam est étonnante…

Ceci est un Signe pour l’humanité qui tourne en rond sous des lumières artificielles. Empreinte le Chemin d’Allah semble dur et incertain, mais ceux qui y sont voient dans cette apparente impasse le dénouement et la Source de Vie.
Ces jeunes gens dans la fleur de l’âge et de la vie qui se sont enfuit avec pour seul secourt l’allégeance à la Lumière…Qu’ont-ils dit ? Quel fut leur cri, leur espoirs ?

Sourate El Hahf – La Caverne 17

Et quand vous vous serez séparés d’eux et de ce qu’ils adorent en dehors d’Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne : votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort.”. Chp. Caverne 18:16.

Caverne fermée et sombre…Seigneur répandra…On ne répand habituellement les choses que dans une étendue…Et c’est exactement ce qu’A fait le Seigneur pour eux. Il a étendu sur eux la Grâce et la Clémence. Sauvés de trahison, sauvés du monde, sauvé de l’obscurité de l’infidélité…Et ressuscité pour être un Signe pour les autres.

Telle est la parabole et le Signe de ceux qui suivent la Lumière et qui les retrouve…

Littéralisme…

Le littéralisme…Une belle oeuvre si seulement pratiquée dans les règles de l’art. Cela nous éviterai énormément de miaulements théologiques, les profondeurs artificielles et les loupiotes éclairantes…
Le Verbe se doit d’être cru et assumé tel quel. Car quand Allah Le Glorieux parle, Il crée. Fondamental.